×

films accueillis

La nuit s'achève

réalisation : Cyril Leuthy
durée : 100'
Synopsis : 

Un fils qui cherche son père. Un père qui retrouve son enfance. Un amant en quête d'un grand-père caché... et l'Algérie. Celle d'hier et celle d'aujourd'hui.

Dakar, ta nostalgie

réalisation : Florence Arrigoni Neri
durée : 67'
Synopsis : 

Je retrouve Dakar, la capitale du Sénégal où j'ai vécu entre 1995 et 2009. Tout est pareil à la ville que j'ai connue. Tout est pareil ou presque... Trop d'amis décédés à la fleur de l'âge, du jour au lendemain, faute d'avoir eu de quoi se soigner. Une déambulation poétique, en hommage aux nombreux disparus et à tous ceux qui se battent pour vivre.

 

Les Portes d'Arcadie

réalisation : Carole Grand
durée : 58'
Synopsis : 

Dans les petits bureaux prêtés par la mairie du Xème arrondissement de Paris à l’association ARDHIS, bénévoles et demandeurs d’asile se retrouvent pour faire émerger une parole balbutiante et personnelle. Le seul moyen de prouver que l’on est bien homosexuel et persécuté pour cette raison afin d’obtenir l’asile en France, c’est de convaincre par le récit de son expérience intime.

Une partie de nous s'est endormie

réalisation : Marie Moreau
durée : 46'
Synopsis : 

De nuit, de jour, dans les ruelles étroites d'Avignon, un homme, Djilali, raconte par bribes ses rêves nocturnes, ses expériences. Un dédale contemporain se dessine sous ses mots au fil de la marche.

Voglio Dormire con Te

réalisation : Mattia Colombo
durée : 75'
Synopsis : 

En un contexte précaire et impétueux comme celui des dernières années, nous vivons tous en état d’urgence permanent. Même dans les relations amoureuses nous ne parvenons jamais à être sûrs de savoir quelles sont les personnes et les choses que nous estimons importantes, et nos convictions sont toujours plus passagères et fragiles. Dans les lits des autres, nous nous sentons parfois un peu précaires, sauf peut-être quand on nous invite à y dormir.

Riz cantonais

réalisation : Mia Ma
durée : 50'
Synopsis : 

J’ai l’œil bridé mais je ne parle pas chinois. Ma grand-mère aime le fromage mais ne parle pas français. Nous vivons toutes les deux à Paris. Pour traduire entre elle et moi il y a  mon père, mais il rechigne à le faire. Alors je vais rencontrer d’autres immigrés chinois, aux langues et parcours différents. Grâce à ces détours, la perte de la langue originelle trouve peu à peu un sens.

En milieu occupé

réalisation : Raphaële Benisty
durée : 58'
Synopsis : 

A Fresnes, une barre immense, historique, n'en finit plus de faire parler d'elle. Il y a deux ans, le bailleur décidait d'entamer une réhabilitation. Et depuis, architectes, ouvriers et habitants tentent tant bien que mal de cohabiter.