×

ATELIER « Le Geste Documentaire » - Lycée Condorcet - Montreuil

ATELIER « Le Geste Documentaire » - Lycée Condorcet - Montreuil

année : Année 2012-2013

intervenant cinéma : Antoine Vaton

établissement : Lycée Condorcet - Montreuil

classe : 29 élèves Seconde Générale / 12 élèves BTS

enseignant : Professeurs de Lettres et Professeur BTS Après-Vente Automobile

présentation

CARNET : "Atelier Artistique" : Lycée Condorcet Montreuil      

ATELIER ARTISTIQUE

 CINEMA DOCUMENTAIRE

Lycée Polyvalent Condorcet - Montreuil

Professeur de Lettres - Sylvie Fayolle

Classe de seconde

Conduire les élèves à écrire, filmer, monter plusieurs films documentaires sur le travail dans les différents ateliers techniques du lycée.

Journal de bord :

Première séance le 7 Octobre, deux fois une heure avec à chaque fois une demi-classe de seconde générale du lycée. Je présente les grandes lignes de notre projet aux élèves. Je les interroge assez vite sur ce qu’ils savent du cinéma documentaire et nous tentons ensemble de trouver une première définition acceptable pour différencier la fiction du documentaire. Je projette un de mes films courts puis un extrait de « Dix-sept ans » de Didier Nion, plus précisément le début du film qui nous montre le personnage à 14 ans puis après le générique à 17 ans. Après avoir évoqué ses projets pour l’avenir le jeune garçon se retrouve dans l’atelier mécanique d’un garage…

Durant la deuxième séance, nous poursuivons notre approche du cinéma documentaire. Le rythme propre d’un long plan-séquence du film de Depardon « Afrique, comment ça va avec la douleur » 1996, provoque de nombreuses réactions. Nous sommes dans une hôpital de campagne au Soudan, avec des réfugiés. L’auteur évoque en voix off le pourquoi de sa présence dans ce lieu et sa manière de tourner. Des images difficiles parfois mais qui permettent de montrer ce qu’est le respect du temps réel.  La précision bienveillante du regard de Depardon est aux antipodes des images violentes vues chaque jour sur Internet ou à la télévision. Une jeune fille trouve cela « sadique », le débat s’anime dans la classe…

J’ai demandé aux élèves de me rapporter un plan d’une minute qui décrit quelque chose de leur quotidien de ce mois d’Octobre. Je souhaite poursuivre l’expérience afin qu’ils me rapportent un plan par mois. Je récupère les images de quelques-uns de ces essais mais tous n’ont pas voulu tenter l’expérience. Je vais me faire plus insistant et poursuivre avec ceux qui proposent quelque chose. Je me prête à l’exercice et je compte montrer les petits films que j’ai d’ores et déjà tournés. 

 

Un des élèves s’est filmé, avec d’autres en train de faire des doigts d’honneur durant une minute, en direction du portable. Quelle sera sa réaction lorsqu’il va se voir en grand écran, devant toute la classe ? Posture adolescente, imitation, paresse ou véritable provocation ? 

vie du projet