×

Films et séances

 

A force, on s'habitue

réalisation : Jean-Pierre Gallèpe
durée : 86'
Synopsis : 

En 1979, à la demande de la municipalité, Jean-Pierre Gallèpe filme des jeunes adolescents, garçons et filles, dans leurs différents lieux de vie : la cité de la Rose des Vents, la maison de la jeunesse, le conservatoire de musique… Il réalise six court-métrages dans lesquels il interroge leurs quotidiens, puis réalise à partir de ce matériau A force, on s’habitue, amèrement sous-titré la Belle Vie.

 

Septembre Chilien

réalisation : Bruno Muel, Valérie Mayoux et Théo Robichet
durée : 39'
 

Sochaux 11 juin 68

réalisation : Bruno Muel, Pol Cèbe, avec des travailleurs de Sochaux
durée : 20'

Allez, Yallah !

réalisation : Jean-Pierre Thorn
durée : 116'
 

... Enfants des courants d'air

réalisation : Edouard Luntz
durée : 24'
Synopsis : 

Histoire d’un enfant des bidonvilles, se déroulant sur une journée, aux portes de Paris. Cette fiction à l’esthétique très travaillée, bénéficiant d’un beau noir et blanc, fait passer le fonds documentaire et les décors au premier plan. Images du bidonville espagnol à Saint-Denis (au Cornillon) et des taudis algériens à Aubervilliers.

Tangui Perron

 

De jour comme de nuit

réalisation : Renaud Victor
durée : 109'
Synopsis : 

Dans un reportage filmé en 1991, Renaud Victor après une méthode d'approche et d'immersion en milieu fermé, passe lui même le dernier mois enfermé de jour comme de nuit. Ce film est évocateur et fonctionne comme référence à un extérieur, un ailleurs synonyme d'une vie difficile, de la misère, de la banlieue, de la drogue, de l'exclusion. La prison est une société humaine comme les autres : elle est organisée autour de règles et de conflits.

 

Manifeste

réalisation : Verlinde Hugo et Hélène Deschamps
durée : 12'
Synopsis : 

Parce qu'il est urgent de crier qu'il faut enfin faire du cinéma de tout. Qu'il faut enfin faire de tout du cinéma. A propos de tout, de tout ce qui fait notre vie, nos espoirs, nos luttes, nos rêves. Parce qu'il est nécessaire qu'existent enfin sur un écran notre monde, notre réalité, notre vérité.

 

La Télévision nous encule

réalisation : Lionel Soukaz
durée : 7'
Synopsis : 

"Je trouve des verres pornos de lanterne magique qu'en rentrant je mets devant devant ma télé, et j'enregistre. Merci à Agathe Dreyfus."

Lionel Soukaz

 

L'Usine s'engage

réalisation : Jacques Mitsch
durée : 4'
Synopsis : 

Toulouse, 21 septembre 2001, 10h17, l'usine AZF explose. Les dégâts sont considérables. Le site a été totalement dévasté ainsi que les alentours. Plusieurs milliers de personnes seront marquées pour la vie. Mais la vie continue.

 

Jenine, une ville sous silence

réalisation : Arlette Girardot
durée : 20'
Synopsis : 

Dernier jour de couvre-feu (18 avril) et premier jour d'ouverture de Jenine : les habitants découvrent l'ampleur des destructions. Le 2 mai 2002, le secrétaire général des Nations Unies, Kofi Hannan, faisant droit au chantage d'Ariel Sharon, dissout formellement la mission qui devait faire la lumière sur les événements du camp.

Pages