×

Films et séances

 

Opération Jéricho

réalisation : Guy Chalandon, Bernard Gesbert, Gérard Gozlan
durée : 4'
Synopsis : 

Manifestation de solidarité, en juin 1968, autour de la Maison de la radio investie par la police. Plans sur les affiches dénonçant la politique de l'ORTF ou soutenant les grévistes de la télévision.
Ce bref document présente de nombreuses qualités techniques tant au plan de la bande son (sifflets, claquement dans les mains) qu'au niveau des images.

Tangui Perron

 

Le Dos au mur

réalisation : Jean-Pierre Thorn
durée : 105'
Synopsis : 

En octobre et novembre 1979, les ouvriers de l'usine Alsthom de Saint-Ouen sont en grève. Tourné à chaud, ce film militant se signale par sa réalisation élaborée. Jour après jour, la caméra montre les étapes de l'occupation de l'usine, les réunions, les différentes formes d'action des syndicats, et donne la parole au travailleur.

 

Les métallos

réalisation : Jacques Lemare
durée : 37'
Synopsis : 

 

IIIe congrès de l'union des syndicats de la région parisienne

réalisation : Anonyme
durée : 10'
Synopsis : 

 

Horizons

réalisation : Robert Ménégoz (scène des noceurs), Marc Maurette (la scène du bal sous le Front populaire), Henri Aisner, Paula Neurisse, Fabienne Tzanck...
durée : 35'
Synopsis : 

 

Grèves d'occupation

réalisation : Anonyme
durée : 12'
Synopsis : 

 

Fêtes de la jeunesse

réalisation : une section de jeunes syndiqués du cinéma parisien
durée : 10'
Synopsis : 

 

Au coeur du débat : l'action de masse !

réalisation : Dynadia (Gilberto Azevedo, Antoine Bonfanti, Alix Comte, Jacques Fraenkel, Simone Jousse, Geneviève Louveau, Bernard Rochut, Miroslav Sébestik)
durée : 43'
Synopsis : 

 

24/05/1977

réalisation : Anonyme
durée : 18'
Synopsis : 

 

Les Bâtisseurs

réalisation : Jean Epstein
durée : 48'
Synopsis : 

De la cathédrale de Chartres à l'Exposition Universelle de 1937, l'histoire du bâtiment présentée par la C.G.T. Ce documentaire syndical est aussi un hymne à la modernité architecturale mariant lumière et béton, un plaidoyer pour des réalisations répondant aux besoin des collectivités, et une apologie du travail, même du travail le plus dur.

Pages