×

Front Populaire

Né le 17 janvier 1905 à Paris (XVIème arr.) mort le 21 août 1955 à Paris (Xème arr.), peintre décorateur, militant syndicaliste et communiste, secrétaire adjoint (1936-1939), puis secrétaire général des travailleurs de l'industrie du film (CGT), secrétaire général de la Fédération du Spectacle (1951-1955), résistant.

Certains cinéastes n'ont plus peur de l'histoire. Les agissements des réseaux staliniens en France sous le Front populaire sont ainsi directement abordés avec Disparus (1998) de Gilles Bourdos et Triple agent (2004) d'Eric Rohmer. Non pas "le passé qui ne passe pas" (comme le dirait William Faulkner) mais celui qu'on ne transmet pas, est aussi une problématique nouvellement appréhendée.

1936/2006, anniversaire important et symbolique, 70 ans après, que reste-t-il de cette époque qui a permis, par des grèves sans précédent, d’obtenir des avancées majeures : les congés payés, les 40 heures, des conventions collectives, des délégués élus dans les entreprises et d’importantes augmentations de salaire. Période d’espoir dont le cinéma s’est largement inspiré, à des fins de création, de témoignage et aussi de propagande.

Photographie de l'équipe du film La Vie est à nous de Jean Renoir.

Pages