×

Histoire d'un film, mémoire d'une lutte

A partir des années 1970, un grand nombre de films sur les conflits sociaux ont été réalisés dans le département de la Seine-Saint-Denis dans le but de garder un souvenir, une trace, la mémoire d'un mouvement.

D'autres, moins nombreux, ont un contenu plus ambitieux : il s'agit de dégager le sens d'un combat et même d'indiquer la "voie à suivre". Les premiers ont été en majorité réalisés par des salariés, les seconds par des cinéastes professionnels. Ces cinéastes proviennent généralement eux-mêmes de deux champs idéologiques de gauche opposés. Tous ces films sont des documents historiques, certains sont de véritables essais de création artistique.

La lutte terminée, gagnée ou perdue, ces films n'ont plus de vie réelle. Entre la vignette, l'album de famille et l'oubli, ces documents finissent le plus souvent par être relégués hors du champ de l'histoire. Cependant, les "retours de flamme" de l'actualité, ou le travail artistique, permettent de leur redonner une visibilité et un écho plus grands. Et la production, la réalisation et la réception des films sur les conflits sociaux ont aussi une histoire. Celle-ci peut être écrite en sollicitant les témoignages de ceux qui ont pris les images, confrontés aux souvenirs des acteurs de la lutte.

Révéler et construire l'histoire d'un film et évoquer historiquement un conflit social participe ainsi à un même mouvement de connaissance du réel. On tentera ici d'esquisser une approche matérialiste de l'image et des représentations, en prenant comme point de départ (et d'arrivée) les nombreux films réalisés au sein d'un même territoire, la Seine-Saint-Denis, département riche en implantations industrielles qui a de surcroît une longue tradition de luttes ouvrières.

Toutes les tables rondes sont enregistrées et consultables aux Archives départementales de Seine-Saint-Denis (Bobigny).

Tangui Perron

Projection: Distribution de tracts devant les usines Citroën (1975), Haya (1982) de Claude Blanchet et Edouard Bobrowski (extraits), Le mariage de Monsieur CGT avec Madame Citroën ou comment la lutte des classes vint à Ghazi Akka (1982) de Jean-Patrick Lebel

Pages