×

Premier mai 1977

 

réalisation : Claude Thiébaud

vie du film

 

synopsis

La manifestation du 1er mai 1977 à Paris. Volontairement impressionniste, cette balade au sein de la manifestation unitaire du 1er mai 1977 (CGT-CFDT), marie les sons et les slogans, les interviews de Georges Séguy qui encadrent ce reportage et des entretiens (en off) avec des manifestants ou des spectateurs anonymes qui font part de leurs observations et de leurs préoccupations. Plusieurs luttes et revendications sont portées par les manifestants : solidarité avec les travailleurs immigrés et les travailleurs du nettoiement en grève (le maire de Paris, Jacques Chirac, est nominativement incriminé comme unique responsable), dénonciation des marées noires par des militants écologistes, mobilisation contre la réforme des lycées et en faveur d'un meilleur taux d'encadrement... Parmi les slogans on relève : "Unité-Action-Programme commun", "Oui aux 35 heures par semaine", "La Commune n'est pas morte"... "Premier Mai 1977" comprend également des plans d'un défilé de majorettes, d'une affiche du PCF contre le chômage et de deux joueurs de bombardes. La tonalité sociale et politique de ce rassemblement est marquée par l'inquiétude face à l'augmentation du chômage et par le désir d'une victoire de gauche sur la base du programme commun.

Tangui Perron

retour à la liste des films