×

Horizons

 

réalisation : Robert Ménégoz (scène des noceurs), Marc Maurette (la scène du bal sous le Front populaire), Henri Aisner, Paula Neurisse, Fabienne Tzanck...

vie du film

 

synopsis

Présentation à la veille de son XXIXe congrès, des positions de la CGT et de sa place dans l'histoire sociale, à partir de reconstitutions fictionnelles et de nombreux documents animés. Après une évocation des oppositions existant entre, d'une part, la peine et le labeur des travailleurs, des travailleuses et des ménagères et, d'autre part, les loisirs et les gâchis des "oisifs" et des milliardaires (ski nautique, golf, roulette...), Horizons dresse un rapide panégyrique de l'URSS puis consacre une longue séquence fictionnelle où est rejouée l'occupation d'une usine en 1936. Cette séquence est introduite par le récit d'un travailleur d'une petite usine de la région parisienne désirant évoquer le thème de l'unité ouvrière. C'est aussi le prétexte pour présenter, via les discours des orateurs situés en 1936 ou par le biais de la chanson sociale, certaines des pages de l'histoire ouvrière : les Canuts, la Commune, la création de la CGT, 1906, 1934, 1935 (banderoles contre les décrets-lois), 1936... Les accords de Matignon sont entièrement rejoués et réinterprétés par des acteurs de la Fédération du spectacle et, également, par Benoît Frachon et Raymond Sémat eux-mêmes, dans leurs propres rôles. Au sein de cette évocation singulière a été ajouté un plan insert de Léon Blum opinant de la tête face aux injonctions de Benoît Frachon. Léon Jouhaux a été exclu de cette reconstitution. Après une brève partie consacrée à la seconde guerre mondiale et aux luttes de l'après-guerre, la dernière séquence, contemporaine, montre à nouveau une discussion entre les ouvriers et leur délégué et celui-ci présente, craie à la main, la politique de la CGT. Selon lui, une politique de paix permettrait la réalisation de nombreux équipements collectifs qui font défaut à la population (HLM, crèches, groupes scolaires, hôpitaux...). Le film s'achève par les vues de la jonction de deux cortèges ouvriers où se mêlent drapeaux rouges et drapeaux tricolores et par le plan d'une affiche revendicative de la CGT et celui d'un bulletin d'adhésion.

Tangui Perron

retour à la liste des films