×

Sur les routes d'acier

 

réalisation : Boris Peskine

montage : Boris Peskine

vie du film

distribution : Ciné-Liberté

synopsis

Histoire technique de la machine à vapeur et du rail (avec documents et graphiques) et hymne rythmé au chemin de fer et aux cheminots. Ce film fédéral (CGT), sans se départir de la mythologie ferroviaire, exalte tous les corps de métier qui font la profession, de l'homme de voie à l'ingénieur, et présente celle-ci comme une somme de rigueur, d'abnégation et d'héroïsme. Les fonctionnements respectifs des gares de triage et de marchandises sont présentés avec précision et l'importance du rail dans la vie économique du pays est soulignée. Du nord au sud, presque tous les paysages de la France, naturels et industriels, sont évoqués : barrages, ports de pêche, mines, cokeries, vergers, vignes, montagnes (avec tunnels et viaducs)... Brève séquence concernant les départs suscités par les premiers congés payés accordés par le gouvernement du Front populaire. Organigrammes de la SNCF et de la Fédération nationale des travailleurs des chemins de fer dont une partie des oeuvres sociales et des activités culturelles est également présentée. (Il est précisé que l'Orphelinat des cheminots a accueilli "une vingtaine de petits enfants espagnols" et l'on aperçoit la représentation théâtrale d'une pièce de Molière).

Tangui Perron

retour à la liste des films