×

Bretagne et cinéma

Depuis une quinzaine d'années, Périphérie propose des séances consacrées à la Bretagne et au cinéma au Magic Cinéma (Bobigny). De manière intégrale ou partielle, ces programmations peuvent être réeditées. Ces séances proposent de marier les publics, c'est à dire un public populaire - se regroupant selon des principes de reconnaissance et de convivialité - et un public plus cinéphile, au sens classique du terme. Elles valorisent les films du patrimoine (y compris muet), font (re)découvrir certains classiques du 7ème Art (les chefs d'œuvre de Jean Epstein et Jean Grémillon…), soutiennent la création (en particulier musicale) et, in fine, favorisent la découverte de la diversité du cinéma - en privilégiant  le  documentaire.

Au-delà d'un folklore qu'il est possible d'estomper, il est de plus possible de travailler avec les amicales de Bretons qui ont grandement participé à la vie politique du département et qui sont parfois encore un des éléments dynamiques de sa vie associative. Ces amicales peuvent ainsi contribuer au succès des soirées. Abondamment filmée, la Bretagne recèle de très beaux films, loin des clichés, souvent facilement accessibles (en particulier grâce à la collaboration de la Cinémathèque de Bretagne).

Bobigny

Montreuil

Saint-Denis

Entretiens

Les Amants de Guingamp a été réalisé par Antoine Vaton et Tangui Perron en 2015, et projeté pour la septième édition Bretagne et cinéma - Les Bretons et la politique : les empreintes rouges.

Luc et Annick Jaume sont mariés depuis soixante ans ; ils sont communistes depuis presque aussi longtemps et ont vécu près de quarante ans sur la dalle Karl-Marx, à Bobigny. Après une vie de militants bien remplie, qui croise plusieurs fois tragiquement l'Histoire de France, Luc et Annick retournent dans la Bretagne qu'ils n'ont jamais tout à fait quittée. De Guingamp aussi on peut voir le monde en rouge. 

Film disponible dans l'article.

Illustration : Alain Frappier

Périphérie et le cinéma l'Ecran en partenariat avec l'Amicale des Bretons de Saint-Denis vous proposent deux court-métrages Mon ami Pierre (1951) de Paula Neurisse et Louis Félix, Loguivy de la mer (1952) de Pierre Gout, et le film Les amants de Guingamp (2015) d'Antoine Vaton et Tangui Perron. Séance conçue et animée par Tangui Perron, chargé du Patrimoine à Périphérie. 

Samedi 20 octobre 2017 à 16h au cinéma l'Ecran 

Place du Caquet, 93200 Saint-Denis, M°13 Basilique Saint-Denis

 

Photographies d'Antoine Vaton 

 

Petite histoire de la Bretagne au XXème siècle à travers quelques chefs d'oeuvres du cinéma documentaire et du court-métrage.

samedi 6 janvier 2018 à 18h au cinéma Le Studio

2 rue Edouard Poisson, 93300 Aubervilliers

Tarif : 7€ / présentation par Tangui Perron, soirée soutenue par l'Amicale des Bretons d'Aubervilliers qui offrira un pot convivial

Tangui Perron, chargé du patrimoine à Périphérie, interviendra lors du 40e festival de cinéma de Douarnenez, qui a lieu du 18 au 26 août 2017 dans le cadre de la section "Luttes et cinéma en Bretagne". 

Les Messagers d'Hélène Crouzillat et Laetitia Tura, accueilli par Cinéastes en résidence, sera également projeté à l'occasion de la programmation "Frontières ?".

Plus d'infos sur : www.festival-douarnenez.com

 

"Suite Armoricaine" de Pascale Breton est désormais disponible en DVD

 

 

À lire ! A l’occasion de la sortie du long-métrage "Suite Armoricaine" de Pascale Breton, Tangui Perron de Périphérie et Yann Tobin ont publié un entretien avec la cinéaste dans la revue Positif  du mois de mars 2016.

Ne manquez pas de voir ce beau film, et retrouvez ci-joint l'entretien en version PDF.

À lire :  un entretien avec Pascale Breton sur son nouveau film
Suite Armoricaine

mené par Tangui Perron de Périphérie et Yann Tobin