×

Projet Éducatif Départemental

L’exil est un mouvement lent et long. Souvent peu spectaculaire, il ne laisse que peu, voire pas, de traces matérielles. Dès lors, comment faire mémoire de cette fragile expérience, qui peut se prolonger dans un exil intérieur ?
 Comment prendre place, occuper l’histoire, in fine mettre en partage ?

Collège Jean Vilar - La Courneuve

Mené par Laetitia Tura

« C’est en travaillant sur des plateaux de cinéma que j’ai réellement pris conscience de la lumière et du rôle singulier qu’elle tenait entre les mains d’une équipe de tournage. J’ai appris de film en film à la ressentir sans vraiment m’en rendre compte; à chaque nouveau plan, il fallait bien éclairer… »C’est ce type d’expérience sensible qu’Antoine Vaton, cinéaste et photographe compte proposer aux élèves avec la collaboration de Claire Childéric, chef-opératrice.

Collège Jacqueline de Romilly - Blanc-Mesnil

 

Isabelle Rèbre est cinéaste et auteure, elle a réalisé dix documentaires, essentiellement des portraits, dont plusieurs portraits d’artistes. Sa proposition aux professeurs de la classe consiste à partir de la peinture pour parler des images, plus exactement partant de la peinture pour aller vers la photographie et arriver enfin aux images animées. Le sujet sur lequel elle s’appuie pour cette traversée est le portrait/la pose.

 

Collège Georges Politzer  - La Courneuve

 

Le travail de recherche et de découverte engagé sur le territoire d’Aulnay-sous-bois par Tangui Perron, historien, représente la source principale de nos séances. A travers plusieurs films documentaires tournés à Aulnay dans les années 80, les élèves sont amenés à analyser l’empreinte du temps qui passe sur le témoignage, sur le récit de vie. 

Mené par Antoine Vaton

Collège Gérard Philipe - Aulnay-sous-Bois