×

Résidence franco-québecoise

Nous avons lancé cette initiative il y a trois ans avec notre partenaire à Montréal, PRIM (Productions, Réalisations Indépendantes de Montréal). PRIM et Périphérie sont deux structures actives dans le domaine du documentaire de création. L’une et l’autre, de façons différentes mais finalement très proches, apportent des moyens de post-production à des films au financement fragile et mènent un accompagnement technique ou artistique auprès des réalisateurs de ces projets.

Les Nouveaux Forestiers

réalisation : Mathieu Caron, Erika Kierulf
Synopsis : 

Les Nouveaux Forestiers propose une incursion dans l'écoforesterie au Québec et dévoile l'importance, l'urgence d'une alternative forestière. Omniprésente, immense et majestueuse, la forêt est au Québec notre plus grand patrimoine vivant. Elle est inscrite dans notre réalité, dans notre histoire et joue un rôle primordial dans notre définition identitaire. C'est exactement dans cet esprit que Les Nouveaux forestiers envisage la forêt : elle n'est plus seulement une ressource, mais une façon de vivre.

Lumières sur l’eau

réalisation : Nicolas Lachapelle & Ariel St-Louis Lamoureux
durée : 60'
Synopsis : 

Des enfants d'une communauté crie de la Baie James affirment et questionnent leur identité en s’interrogeant sur l’avenir de leur génération. Réalisé dans un processus collaboratif, le film se veut à l'écoute d'une narrativité pluridimensionnelle portée par les enfants de Waswanipi eux-mêmes.

J'ai comme reculé, on dirait

réalisation : Sophie Bédard Marcotte
durée : 70'
Synopsis : 

Une cinéaste et son entourage. Une jeunesse remplie d'ambitions, grisée par d'innombrables possibilités. Pourtant un désenchantement s'installe. S'intéressant à cette "crise de la mi-vingtaine", qu'elle traverse également, la cinéaste se glisse dans les vies de deux de ses amies pour en observer les manifestations. À travers les carrières qui tardent à démarrer, les emplois ennuyants, les débauches qui se banalisent, les ruptures amoureuses, l'envie de fuir et la recherche du bonheur à tout prix, une sorte d'état des lieux se dessine.