×

8èmes Rencontres : La personne en jeu

C'est la place de la personne filmée dans le cinéma documentaire que nous questionnerons lors de ces nouvelles rencontres du cinéma documentaire. La télévision cherche de "beaux personnages" et même "des héros documentaires", la notion de personnage documentaire est aujourd'hui devenue primordiale voire conventionnelle. S'intéresser à la personne, c'est un peu prendre le contre-pied de ce mouvement, c'est aussi revenir à cet élément essentiel du documentaire qu'est l'Autre, et peut-être voir ce que finalement cette notion de personnage cache et recouvre. Lorsqu'un cinéaste filme, il met le corps et la personne de celui qu'il filme en jeu. Un jeu qui n'est pas neutre et qui, se déroulant, transforme le filmé, transforme le projet du filmeur, et le film lui-même ...  

Il nous a semblé évident d'inviter Pedro Costa, dont le film Dans la chambre de Vanda et la relation qui s'instaure avec Vanda bouscule la place habituelle de chacun, filmeur, filmé et spectateur. Pedro Costa sera parmi nous deux jours pendant lesquels nous pourrons voir ses quatre derniers films.
Par ailleurs, deux soirées ont été conçues autour de ces personnes filmées d'un autre type que sont les acteurs : tout d'abord une soirée en hommage à Hélène Lapiower, qui actrice cinéaste, avait elle-même un projet de documentaire sur les acteurs. Lors de cette soirée nous pourrons (re)découvrir le film de Delphine Seyrig Sois belle et tais-toi. Et Marie-Claude Treilhou qui dans son dernier film de fiction a réuni autour d'elles des camarades cinéastes comme acteurs, viendra présenter ce petit cas de conscience ainsi que son premier film Simone Barbès ou la Vertu.

D'autre part, des ateliers professionnels "Et qu'en est-il de la personne filmée?" se dérouleront à la FEMIS durant trois matinées. Le travail de ces ateliers, ainsi que les travaux des 6èmes Rencontres du Cinéma documentaire en 2001 autour de la place du spectateur seront publiés courant l'année 2004 dans le numéro 2 des "Cahiers de Périphérie".