×

Chroniques documentaires - Images-ressources

ARCHIVES EN PUISSANCE
 
Aux débuts du cinéma, les frères Lumière filmaient des « vues » d’une minute : captations de l’arrivée d’un train, d’une sortie d’usine, de l’animation d’un marché, de l’ambiance d’une rue… Ces plans composent aujourd’hui, en quelque sorte, le grand chutier de leur époque.
 
Une Image-Ressource naît d’une intention comparable, lorsqu’un commanditaire — chercheur, artiste, institution — nous propose d’envoyer un opérateur image et/ou un opérateur son sur le terrain.
Le cinéaste ainsi dépêché est chargé de recueillir la trace visuelle ou sonore d’un lieu, d’une personne, d’un groupe de personnes, ou d’un évènement sans que l’intention première soit de produire un récit ou de faire un film.
 
Nous avons en effet le souci d’une mémoire incrémentée, qui se crée perpétuellement et qui invente son propre langage à chaque instant. Nous considérons que les rushes ont plusieurs vies, témoins du travail et du regard des cinéastes, fruits d’une réflexion originelle et instinctive, imprégnés de traces et de signes — un patrimoine vivant, en construction.
 
Filmer la démolition d’un bâtiment de recherche industrielle, la rénovation d’un immeuble, la fermeture d’un atelier d’artiste ou des panoramas sur l’île Saint-Denis…
Les cinéastes de Périphérie arpentent le territoire, pour y enregistrer les sons et les images qui témoignent des transformations actuelles. Ainsi se constitue petit à petit un corpus mémoriel, conservé, indexé, pérennisé et mis à disposition de tous aux Archives Départementales.
 
Ce geste de cinéma, détaché de l’intention de faire oeuvre mais attaché à la notion d’enregistrement et de conservation, agit comme la fabrique des souvenirs de ce qui se transforme ou risque de disparaître. Et ces souvenirs en images continueront longtemps à exister, dès lors que nous permettrons à une multitude de regards de se poser sur eux.
 
 
DÉCOUVRIR, TRANSMETTRE ET PARTAGER
 
Les Chroniques documentaires sont l’opportunité d’organiser régulièrement, au fil de ce temps long qui nous sépare de 2024, des séances spéciales et des rencontres à partir d’Images-Ressources, de films d’archives, de créations documentaires contemporaines et de divers matériaux de recherches..
 
Nous établirons, avec nos fidèles partenaires de diffusion (réseaux de salles départementales, nationales et internationales, Cinémathèque du documentaire, Tënk, BNF, Campus Condorcet…) des programmations en Seine-Saint-Denis et au delà, qui donneront lieu à des échanges et à des conversations entre habitants du département et spectateurs de tous horizons.
 
 
LES PARTENAIRES