×

Ateliers

Comment faire dialoguer des mots et des images en mouvement ? Comment faire surgir un récit de la rencontre de ces deux matériaux ? Comment appréhender ce hors-champ qu’est devenu le monde extérieur ? Quelle parole, quelle voix faire résonner sur ces fragments du visible, du dehors ?

Le projet "Correspondances, lettres filmées" a pour ambition de faire se rencontrer deux classes d’écoles élémentaires issues de territoires éloignés l’un de l’autre, par le biais du cinéma et de l’écriture : l’école Carnot à Noisy-le-Sec, ville de banlieue parisienne en Seine-Saint-Denis et l’école du Bod Lann à Glomel, village rural de Bretagne dans les Côtes d'Armor.

Découvrez les deux premières lettres fimées ici

Dans le cadre de la 24ème édition des Rencontres du cinéma documentaire Etonnants portraits, Périphérie a mené un atelier autour de la figure de l'artiste Alexander Calder, avec la classe de CE2B de l'école Carnot à Noisy-le-Sec.

Paulette Sarcey-Slifke, témoin, héroïne et passeuse de mémoire.

Dans le cadre d'un projet d'éducation à l'image mené avec le collège Guy Môquet à Gennevilliers, Périphérie mène un atelier avec des élèves de 3e autour de la projection de la totalité des rushes du témoignage de Paulette Sarcey-Slifke (issus du tournage du film "Cité de la Muette" de Jean-Patrick Lebel).

Périphérie a mis en place un rendez-vous régulier autour du cinéma documentaire auprès d’adultes "apprenants" qui suivent des cours de français au sein d'un Atelier Socio-Linguistique à Noisy-le-Sec, mené par l’association "Entraide à tous, petits et grands". Différentes mises en situation ont été proposées autour de l'oralité, de la lecture et de l'écriture pour faire émerger des paroles singulières et les mettre en valeur.

RÉSIDENCE TERRITORIALE ARTISTIQUE ET CULTURELLE EN MILIEU SCOLAIRE (DRAC Île-de-France)

Les cinéastes Caroline Capelle et Ombline Ley souhaitent donner les moyens aux élèves et à leurs professeurs d’imaginer et de réaliser un film documentaire sur le mode du jeu artistique et sous la forme d’un « docu-menteur », d’un « Mockumentaire » comme l’ont nommé les deux cinéastes. Utiliser le détournement comme outil qui favorise la réflexion et le décryptage des images et des sons (...) et être capable d’en jouer pour accomplir un geste créatif.

Résidence Territoriale : Vivre !

Villepinte 2016-2017

Collège Françoise Dolto - Collège Camille Claudel

Ecole Charles de Gaulle - Service jeunesse de la ville de Villepinte

Nous proposons à des jeunes villepintois de participer à une expérience sur deux ans qui les incite à questionner le désir de vivre.

Dans le cadre de la résidence territoriale artistique et culturelle en milieu scolaire “Vivre!“ menée par Antoine Vaton à Villepinte, de grands tirages photos racontant les différents tournages sont à découvrir au Parc de la Roseraie / Villepinte - jusqu’à la fin de l’été 2017

 

Films et photos de tournage réalisés dans le cadre de la résidence territoriale Vivre ! dans des  établissements scolaires de Villepinte.

Périphérie-Education à l'image vous présente l'Exposition images à vivre réalisée dans le cadre de la résidence territoriale artistique et culturelle en milieu scolaire “Vivre!“  menée par Antoine Vaton.

Avec le collège Françoise Dolto, le collège Camille Claudel, l’école Charles de Gaulle et le service jeunesse de la ville de Villpinte.



VERNISSAGE Vendredi 19 mai à 18h00 & projections de films réalisés avec les élèves

 

Pages